Comment trouver sa place au travail quand on est en perte de sens ?

trouver sa place au travail

Vous êtes dans un travail qui ne vous convient plus ou pour lequel vous ne voyez plus de sens ? Vous n’êtes pas seul.e ! Cela arrive à un nombre croissant de personnes puisque 9 français « actifs » sur 10 souhaiteraient se reconvertir, sont en train de le faire ou l’ont déjà fait !! Mais parmi eux 55% n’ont pas encore passé le cap. 

Dans tous les cas, on parle de sujet de société, et les entreprises s’attèlent à recréer du sens…! Mais cela dépend-il vraiment d’elles ? Ou de chacun.e d’entre nous ? Trouver sa place au travail est une épopée. Je vous propose des pistes de réflexion pour soutenir votre questionnement, j’espère que vous aurez encore plus envie de vous y atteler à la lecture de cet article car je suis persuadée que votre bonheur en dépend 🙂

Accepter cette nouvelle situation : si vous y trouviez du sens auparavant, cela a changé

Nous y passons tou.te.s tellement de temps quotidiennement que trouver sa place au travail devrait-être une priorité pour chacun.e d’entre nous ! Parfois ce qui avait beaucoup de sens il y a seulement quelques mois devient un fardeau. Vous vous leviez avec la patate et puis un jour, vous vous rendez compte que votre travail ne vous inspire plus. Vous pouvez tenter d’enfouir ce sentiment autant que vous voudrez, il restera là à toquer périodiquement à la porte. Je vous invite au contraire à lui ouvrir la porte et à lui demander ce qu’il vient vous dire !

Faites confiance à cet élan : il dit beaucoup de vous

Serait-il temps de réaliser ce rêve, ce projet, ce changement de boite ? Parfois nous avons tellement peur du changement que nous n’osons pas écouter le sentiment qui nous dit que nous ne sommes plus à la bonne place. Assurez-vous que vous ne vous privez pas d’un changement ultra bénéfique…

Pour aller plus loin sur ce thème, je vous invite à lire l’article « 3 conseils pour croire en soi pour réaliser ses rêves« 

Mon témoignage : de consultante en communication à coach professionnelle 

trouver sa place au travail : témoignage Noémie Elkrieff

Pour moi, le sentiment a commencé lorsque je me suis rendu compte que j’étais devenue très différente de mes collègues. Que le rythme dans lequel nous travaillons ne me convenait plus. Que les enjeux des grandes entreprises du CAC40 pour qui je rendais des appels d’offres n’avaient plus de sens pour moi. C’est arrivé après 4 ans à m’éclater ! J’adorais mon travail !

Et puis un jour, je ne trouvais plus ma place. Tellement que tout devenait un fardeau, l’écart entre ce que je faisais et qui j’étais devenue se creusait. Quand j’ai changé d’entreprise et qu’en plus de tout cela, les rapports humains sont devenus houleux, mon corps a complètement craqué de toute cette pression et cette perte de sens. J’ai fait un burnout. Cela a été une bénédiction pour moi, mais j’aurais préféré m’arrêter avant, quand ce sentiment de ne plus être à ma place avait commencé un an plus tôt et que j’avais demandé à mon entreprise de me financer une formation pour réaliser mon rêve d’apprendre le coaching professionnel.

Au lieux de cela je suis allée jusqu’au bout de ce que mon corps pouvait endurer, et c’est une des raisons qui me pousse aujourd’hui à faire de la prévention pour vous éviter d’aller aussi loin que moi, car on se remet difficilement d’un burnout, et le corps n’oublie jamais. À ce moment-là le médias Les Déviations et notamment le témoignage d’Ariane m’a été d’une grande aide pour me relever. Elle parle d’ailleurs bien de « réapprendre à vivre après un burnout » 

Se poser les bonnes questions pour (re)trouver sa place au travail

S’interroger sur sa place au travail ne veut pas forcément dire que vous allez changer radicalement de vie et partir élever des chèvres dans le Larzac ! Il y a pour moi un malentendu sur ce que signifie chercher le sens : pour certain.e.s un métier aura du sens, pour d’autres nous. On ne devrait pas juger cela, ni pour soi ni pour les autres. Je vous invite donc à ouvrir cette porte et ainsi votre champ des possibles :

1. Vous demander ce qui avant était source de sens et qui ne l’est plus

2. Vérifier que cette perte ne vient pas d’une frustration à ne pas avoir la promotion ou l’augmentation que vous auriez souhaité

3. Analyser si vous pourriez exprimer une demande à vos supérieurs – l’adaptation de votre emploi du temps, un changement de responsabilités, une formation complémentaire,… – qui pourraient nourrir votre quête de sens

4. Observer ce qui dans votre quotidien crée aujourd’hui cette réaction négative que vous n’aviez pas avant

Ces questions vous mèneront à faire l’état des lieux de vos besoins actuels et vous permettront de formuler des demandes concrètes à vos supérieur.e.s. Ou alors elles vous feront prendre conscience qu’il est en effet temps de changer de vie !

Créez le changement : saisir l’opportunité, ce « momentum », pour agir

Quelques soient les conclusions de votre questionnement, une chose est certaine : si vous ne vous sentez plus à votre place au travail, c’est qu’il est temps de changer quelque chose ! Tony Robbins parle de la frustration comme de la première étape vers toute prise de conscience, et nous dit que si on ne l’écoute pas, on rate notre « momentum », cet élan qui crée le changement. Or d’après lui, manquer ce momentum, c’est repousser l’inévitable, car il reviendra, peut-être même avec plus d’intensité. Comme moi avec ma formation de coaching repoussée d’un an… Alors il est temps de sortir de votre zone de confort !! 🙂

Bonne nouvelle : de nombreuses solutions existent pour vous aider 

trouver sa place au travail chance

Conséquence de ce changement de société dans laquelle chacun.e cherche à trouver sa place au travail, de nombreuses solutions se sont développées, même l’état vous soutient dans votre démarche ! 

> Le bilan de compétence est une solution financée par l’état, cadrée par un format semblable pour tous et un objectif commun : faire l’état des lieux de vos aspirations et de vos compétences – hard et soft skills – pour vous aider à créer votre plan d’action. Vous en trouverez des individuels et collectifs. Personnellement je vous recommande de faire appel à un.e coach professionnelle pour votre bilan de compétences afin d’aller plus loin que le simple état des lieux

> le coaching professionnel qui est un outil qui permet de trouver le recul dont on a besoin en période de questionnement. En individuel, il permet d’avoir un retour direct, qu’on appelle l’effet miroir, et qui est pour moi la clé des prises de conscience les plus magiques ! Eric Albert, psychiatre interviewé par Psychologies, nous dit que démocratiser le coaching professionnel est un des enjeux de notre société en quête de sens. Pour qu’il permette à chacun.e – et non plus à une élite – de trouver sa place au travail. 

Personnellement j’ai commencé ma reconversion par un bilan de compétences et cela m’a beaucoup aidée. J’ai retrouvé le bilan du consultant il y a peu et j’ai été emballée de voir qu’aujourd’hui je nourris mes valeurs et motivations exprimées il y a 3 ans : la transmission et la pédagogie, la créativité, le bien-être,… Il est vrai que moi qui me sentait tout le temps différente avec mes collègues, je me sens toujours en famille avec mes pairs coach.e.s 🙂

En conclusion :

Ce sentiment en vous ne va pas disparaitre : si vous avez la sensation de ne plus être à votre place dans le travail que vous faites, c’est pour moi un appel à vous questionner. Même si comme 13% des personnes qui font un bilan de compétences vous décidez finalement de rester au même poste, vous aurez une meilleure connaissance de vous, de vos compétences, et une vision plus claire de votre situation professionnelle ! C’est cela trouver sa place au travail : être heureu.x.se de faire ce que vous faites, ou faire appel à toutes les ressources pour changer votre situation.

Pour aller plus loin…

En tant que coach certifiée habilitée au bilan de compétences, je vous accompagne du début du projet (recherche de financements) jusqu’à déterminer votre projet pour la suite. On y va ensemble !

Prenez rendez-vous pour une séance de rencontre afin de découvrir si je suis la bonne personne pour vous accompagner à réaliser – au travail comme ailleurs 😉

Découvrez l’article « Trouver sa voie, bien plus qu’un objectif professionnel, notre mission » 

D'autres articles pour vous

Laissez un commentaire